Les écrits : les billets et les livres

Chez Égrégore, nous voyons notre mission comme un engagement, professionnel, citoyen et intellectuel. Nous essayons donc de poser régulièrement par écrits nos réflexions, nos retours d’expériences, nos humeurs.

Au-delà des billets, nous avons eu l’occasion de produire des travaux universitaires plus conséquents.

Les derniers billets

L’art de la prospective climatique

L’art de la prospective climatique

En matière de prospective, celle qui concerne les risques climatiques est en plein essor. Du moins, en théorie. En effet, si tout le monde est d’accord sur le fait que les entreprises et les institutions devraient se doter d’une vision, d’une capacité à anticiper les...

lire plus
Pour une hygiène numérique

Pour une hygiène numérique

Je vois beaucoup de personnes se plaindre en entreprise, en particulier dans les grands groupes, de devoir traiter 100, voire 200 mails par jour. Certaines start up ont pris le contre-pied de cette pratique et se vantent de ne plus utiliser les mails. Tout s’échange...

lire plus
2021 : être et durer

2021 : être et durer

La vie est faite de moments favorables ou tout nous réussit, et d’autres moins favorables ou la chance semble ne plus être de notre côté. Par Charles de Geofroy. Il arrive que ces moments favorables soient les fruits d’un travail de fond que nous avons pu mener dans...

lire plus
De l’audace pour décider

De l’audace pour décider

Beaucoup d’entreprises ne décollent pas comme elles pourraient le faire car les décisions ne sont ni clairement ni rapidement prises. Des comités, toujours des comités, pour des décisions qui pouvaient être prises beaucoup plus rapidement. Perte de temps, perte...

lire plus
Devenir une entreprise à mission

Devenir une entreprise à mission

La décision de passer entreprise à mission n’est pas anodine et ne doit pas être prise à la légère. Il faut que cette décision embarque tout le monde, et qu’elle soit portée par la direction. Par Charles de Geofroy. Il n’y pas de méthode toute faite. Chaque entreprise...

lire plus

Les travaux de fond et les livres

Pierre Gilbert

Livre : Les Armes de la Transition, l’intelligence collective au servie de l’écologie.

Février 2021, Editions Les Petits Matins.
Préface de Mathilde Imer, Postface de Camille Étienne.

Face au changement climatique, l’immensité du défi a de quoi susciter la crainte et la paralysie. Ce livre se veut pourtant message d’espoir, en ce qu’il tente de montrer que l’intelligence collective, bien organisée, peut tracer concrètement la voie d’une sortie de crise. Réunissant aussi bien un climatologue, une juriste, un économiste ou un philosophe qu’un auteur de science-fi ction, un vidéaste ou un général d’armée, entre autres, il démontre que chacun, dans sa pratique et sa discipline, détient une partie de la solution. L’une des armes de la transition.

Ce sont donc quatorze experts qui ont accepté, ici, de répondre à un même ensemble de questions. Quelle pierre leur discipline apporte-t-elle à la transition ? Quels concepts ou certitudes ont-ils déjà forgés ? Comment transformer leurs conclusions en politiques publiques ? Quels éléments de programme pourraient ils souffler à un candidat à la présidentielle ? Etc.

En préambule et en pages de fin, deux jeunes activistes ajoutent aux réflexions de ces contributeurs leur voix de citoyennes engagées pour le climat. Ensemble, loin de la peur et de la résignation, ils et elles ouvrent des pistes pour un futur non seulement vivable, mais enviable.

 

Pierre Gilbert

Livre : Géomimétisme, réguler le changement climatique grâce à la nature.

Septembre 2020, Editions Les Petits Matins.
Préface de Gaël Giraud.

Quelle est notre meilleure alliée pour combattre le changement climatique ? La technologie pure, encore et toujours, comme le fantasment les tenants de la géoingénierie ? 
Non : la nature elle-même, à condition qu’on le lui permette.

Le géomimétisme – en référence au « biomimétisme », c’est-à-dire le fait de s’inspirer de l’action de la nature – désigne l’ensemble des pratiques dont nous disposons pour piéger le carbone atmosphérique dans les sols et les organismes vivants, dans le respect des cycles naturels et de la biodiversité. Car, pour combattre efficacement le réchauffement climatique, il ne suffit pas de réduire nos émissions de gaz à effet de serre – même si c’est essentiel –, il faut aussi capturer le trop-plein de CO2 dans l’atmosphère.

L’exemple le plus évident de géomimétisme est celui de la reforestation, 
à même de rafraîchir le climat. Mais on peut également citer le développement de l’agroécologie, l’élargissement des zones humides, 
le renforcement du permafrost ou encore la constitution de puits 
de carbone océaniques. Cet ouvrage pionnier détaille de façon claire 
et rigoureusement chiffrée l’intérêt de ces méthodes pour l’humanité 
et propose, en conséquence, des pistes réalistes pour des politiques publiques à la hauteur de l’enjeu.

« Cet ouvrage essentiel fournit la démonstration qu’il est encore 
possible, aujourd’hui, de sauver notre monde. »
Gaël Giraud, économiste.

Pin It on Pinterest